Augmentez la taille du texteDiminuez la taille du texte

10-20 : Christiane AINSLEY et John FRANCIS exposent à la Galerie LA PORTE ETROITE de TOULON

Version imprimable de cet article Version imprimable



Gilles Boudot nous présente les dernières oeuvres d’un couple d’artistes canadiens de Barjols : Christiane Ainsley, peintre et céramiste, et John Francis, céramiste et sculpteur.

Pourquoi 10-20 ? le visiteur de l’exposition comprendra vite en découvrant que les peintures de Ainsley sont au format 10x10, tandis que, matériau industriel oblige, les carreaux de Francis sont au format 20x20. Ils nous proposent ici deux superbes séries de ces objets carrés accrochés ou posés sur étagère, peintures sur châssis épais pour Ainsley, faïences blanches brisées et recollées, trouées sur bois noir, pour Francis. Une grande harmonie s’installe entre ces deux oeuvres, pourtant contraires : expressionniste et colorée pour l’une, et carrément conceptuelle et bichrome pour l’autre... Exposition à voir absolument.

Ci dessous,

- quelques images de l’exposition et du vernissage très convivial qui a attiré un nombreux public amateur de belles découvertes .
- un texte clair et concis du Directeur de la galerie, Gilles Boudot, qui nous aide dans la pleine compréhension de ce duo.











- "On le sait : la facture de Christiane Ainsley repose sur un geste puissamment engagé et une volonté déclarée d’en découdre avec la chair picturale pour lui faire dire sa voluptueuse paresse, ses arrondis de couleur, ses lois organiques.
Un débat direct qui ne souffre aucun atermoiement.
Pour cette exposition elle reprend des travaux antérieurs de 10 x10 cm.
A l’aide d’acrylique opaque déposée sur le tableau, elle obture maintenant une partie des œuvres, bloquant ainsi notre regard, frustrant notre désir.
Un jeu de cache-cache commence alors, où le dévoilement finit, bien sûr, par triompher.

John Francis coupe et brise des carreaux de faïence blancs de 20 x 20 cm.
Entre le crissement de l’émail qui cède et le choc qui le fragmente en mille pièces méticuleuses s’élève un chant singulier.
Une quête qui explore avec délicatesse les écarts, souvent heureux, entre la maitrise et l’accident, entre le prévisible et l’inattendu et qui illustre en cela, avec malice, le sort de toute entreprise humaine.
Les failles et les brisures noires sur le carreau blanc viennent ainsi, par leur émouvante humilité, tempérer l’autorité des géométries les plus pures."

Gilles Boudot nov 2019


C’est jusqu’au 21 décembre 2019, du jeudi au samedi de 16h à 18h30,
à la Galerie La Porte Etroite
3 rue Etienne Dauphin, 83000 Toulon
06 81 74 11 50

C’est un événement du réseau" C’est bien parti"


Présentation et crédit photographique MF Lequoy-Poiré, texte Gilles Boudot,
courtesy Galerie La Porte Etroite



publié le 11 décembre 2019

auteur(s) En diagonale /

Réagissez


radio
Departements Alpes-de-haute-provence Hautes-alpes Alpes-maritimes Bouches-du-rhône Var Vaucluse
L'été des festivals
Pub... Annoncez-vous
 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Lettre d'information | Inscrivez-votre évènement | Contact | Mentions légales | Annonceurs | Propulsé par spip | © 1999 - 2020 PariMédia